terresdeprovence immobilier

Terres de Provence Immobilier

2 rue du Marché
83630 Aups
Téléphone : 04 94 70 85 24
Mobile : 06 08 97 17 02

English Mobile version

Besse sur Issole


Blason de Besse sur Issole

Les armes de Carcès se blasonnent ainsi : De gueules à la face d'argent chargée du mot BESSE en lettres capitales de sable, accompagnée en chef de deux pommes de pin d'or et en pointe d'un croissant aussi d'argent

Département du Var-Pop : 2.600 h- Superficie : 3719 ha- Alt. : 260 m


Le Patrimoine de la ville

Patrie du célèbre Gaspard de Besse, le voleur « gentihomme » né en 1757, défenseur de tous les opprimés, qui ne s’attaquait qu’aux riches, sans jamais faire couler de sang, il était célèbre dans toute la Provence pour ses exploits. Besse sur Issole est également un lieu de viliégiature pour son lac naturel de 4 ha et ses collines environnantes qui offrent de nombeuses ballades, offrants de superbes vues sur la vallée de L’Issole. Le centre du village est accueillant, vous pourrez vous y promener et faire le parcours des 9 fontaines.


Un peu d’histoire

En 1707 Besse sur Issole est dévasté par les impériaux. En 1720 387 habitants périssent de la peste. L’église est reconstruite au milieu du 17è  siècle le château au début du 18è siècle

Quelques temps avant la Révolution française, l’effervécence monte dans la population. Ormis les difficultés fiscales présentes depuis longtemps, les récoltes de 1788 ont été catastrophiques et l’hiver 1788-1789 est glacial. L’élection des États généraux de 1789 avait été précédée par les États de Provence de 1788 et de janvier 1789, qui avaient mis au jour les différents politiques et à susciter des troubles. Lors de la rédaction des cahiers de doléances, au mois de mars, une vague séditieuse agite la Provence. Une inssurection frumentaire à lieu à Besse sur Issole les 27 et 28 mars. Des paysans, dirigés, fait rarissime, par une personnalité de la bourgeoisie, le négociant Jean Tourtour, se révoltent contre les prix excessifs du grain, et sans doute aussi contre de vieilles inégalités. Cette révolte obtient la révocation du greffier de la communauté et le prévôt du seigneur local. Le château est mis à sac.  Le conseil municipal est obligé d’organiser une délégation auprès du seigneur, ayant pour but de plaider les revendications du peuple et le pillage du château. Au début, la réaction se limite à un positionnement de la gendarmerie sur place. Une garde bourgeoise est aussi créée, pour remédier à une possible nouvelle révolte. Puis des procédures judiciaires sont mises en place, cependant les condamnations ne sont pas mises en application, la prise de la Bastille comme les troubles de la Grande peur provoquant, par mesure d’apaisement, une abolition des sanctions au mois d’août.

Le village connait une économie florissante au 18è siècle et continue de s’agrandir au 19è siècle en particulierement au sud-ouest et le long de la route deFlassans-sur-Issole à Carnoules. En 1812 Besse compte 344 habitations, 52 écuries, 15 écuries et greniers, 5 caves et bergeries, 2 hangars, 10 fabriques d’eau de vie, 1 pressoir à vis, 3 fours à pain publics, 94 jardins.

Le village possède également de nombreux moulins : le canal des moulins de Besse moulin à farine, moulin à plâtre, moulins à huile dont le moulin à huile « des amis du moulin », la réserve à huile de Marius Laouche, le moulin Notre-Dame.


Ce qu’il ne faut pas manquer :

Pont moyenâgeux sur l'Issole, Chapelle St Quinis du XVIème siècle construite à 600 mètres d'altitude.Le vieux village et ses 7 fontaines et monuments du XVIIème et des XVIIIème siècles.


Accueil :

Locations, chambres d’hôtes et camping


Activités :

Pêche, tennis, randonnées pédestre et équestre


Villages alentour :

Flassans sur Issole (4Km), Carnoules (7 km), Ste Anastasie (5 km ) et Cabasse (10 km).